Soupçons d’emplois fictifs à la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Une enquête de la cellule d’investigation de Radio France nous a appris, le 19 octobre 2023, que quatre proches de Laurent Wauquiez, chantre de la bonne gestion et « chevalier blanc » de la dépense publique, occuperaient un emploi fantôme au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Basés à Paris, ces salariés ne travailleraient en aucun cas sur des dossiers régionaux.

Tout membre du conseil régional ayant le droit, dans le cadre de sa fonction, d’être informé des affaires de la région, nous avons adressé un courrier demandant à Laurent Wauquiez de nous transmettre des éléments sur les 4 collaborateurs soupçonnés d’occuper des emplois fictifs.

En réponse, seule une copie d’un courrier adressé aux journalistes nous a été transmise par Stéphanie Pernod, 1e Vice-Présidente de la Région. Retrouvez-là ici.

Cette réponse partielle ne nous a pas donné satisfaction. Nous avons donc réitéré notre demande dans une nouvelle lettre adressées à Stéphanie Pernod. Nous nous réservons le droit de saisir la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA) si aucune réponse satisfaisante nous est fournie après un délai légal de 2 mois. Si, après validation de la CADA, l’exécutif régional refuse de nous fournir les documents, nous serons dans l’obligation de recourir au tribunal administratif.

Après l’affaire Ange Sitbon, celle sur des dîners des sommets et les multiples perquisitions au siège du conseil régional, une nouvelle affaire entache l’image de notre collectivité. Nous exhortons Laurent Wauquiez à la transparence. Il doit cesser d’utiliser les fonds de la Région comme une cagnotte personnelle.

Contact presse


Emma Le Traou-Covarel Secrétaire générale

emma.letraou-covarel@auvergnerhonealpes.fr

06 86 04 45 62