« Préparer les mobilités dans la décennie à venir » : des propositions inadaptées aux enjeux actuels

« Préparer les mobilités dans la décennie à venir » : des propositions inadaptées aux enjeux actuels

Dans ce rapport, Laurent Wauquiez formulait des propositions pour préparer les mobilités dans la décennie à venir… sans que ne soit mentionné le transport ferroviaire, les transports en communs et les transports scolaires ! De surcroit, les pratiques de mobilités douces, réelles forces d’avenir, ne faisaient l’objet d’aucune mesures spécifiques de la région.  

Face à ces manques, nous avons formulé plusieurs propositions, malheureusement toutes rejetées par l’exécutif :

  • Une action forte de la Région sur les salaires et la formation de chauffeurs de transports scolaires :

  • La mise en place d’une tarification sociale dans les TER 
  • L’harmonisation du tarif du service de transport scolaire sur l’ensemble du territoire
  • La décarbonation des transports en commun : voir l’intervention de Jean-François Debat
  • Des mesures pour rendre plus accessible le Léman Express aux jeunes de moins de 25 ans : voir l’intervention de Jean-Baptiste Baud

Par ailleurs, ce rapport proposait d’approuver le principe de l’attribution du contrat d’exploitation du service public régional de voyageurs à la SCNF, mais restait très évasif sur une potentielle mise en concurrence des TER. Dans son intervention, Jean-Baptiste Baud a rappelé notre attachement à ce service essentiel : « Une fois que le contrat d’exploitation du service public régional de voyageurs sera accordé à la SNCF, que comptez-vous faire ? Mettre en concurrence certains tronçons ? C’est bien ce que nous craignions ! Nous rappelons ici notre attachement à un service public de transport ferroviaire de voyeurs. Le train, c’est bien plus qu’un moyen de transport. C’est un outil d’aménagement du territoire, de transition écologique et de soutien au pouvoir d’achat. » Nous avons donc voté contre ce rapport, et nous resterons très vigilants sur la question.