Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Loi immigration : une honte pour la France

Loi immigration : une honte pour la France

Le 19 décembre dernier, le projet de loi sur l’immigration a été adopté par le Parlement avec les voix du Rassemblement national. Par ce communiqué, nous tenions à exprimer notre colère contre ce texte qui porte atteinte aux valeurs de notre République, à l’universalité des droits et trahit notre histoire.

Préférence nationale, remise en cause du droit du sol, déchéance de nationalité, criminalisation des personnes sans-papiers, limitations du droit à vivre en famille… : nous sommes consternés de voir que le gouvernement et le Président de la République ont endossé une part du programme historique de l’extrême droite.

Contrairement aux dires de Monsieur Wauquiez qui, dans la presse et sur ses réseaux, en valide toutes les thèses : non, nous ne vivons pas un « moment fondateur ». Mais bien des heures sombres. Cette loi introduit une discrimination intolérable entre des personnes qui vivent légalement sur le territoire français et met à bas la fraternité républicaine. Les personnes étrangères en France, déjà très vulnérables, vont payer le prix fort.

Face à la gravité de la situation, nous tenions à apporter tout notre soutien aux voix qui s’élèvent, dans les collectivités locales, les entreprises, les universités, …, contre ce texte. 32 départements de gauche ont d’ores et déjà annoncé qu’ils n’appliqueront pas le durcissement des conditions de versement aux étrangers de l’Allocation personnalisée d’Autonomie prévu par la nouvelle loi immigration. Nous espérons qu’ils seront largement suivis et que ces dispositions funestes et indignes seront invalidées par le Conseil Constitutionnel.

Ce souhait est d’ailleurs partagé par de nombreux membres du gouvernement et de la majorité présidentielle qui espèrent que le texte, qu’ils ont pourtant soutenu et voté, soit détricoté par le Conseil Constitutionnel. Nous dénonçons cette hypocrisie qui abime notre démocratie et notre État de droit.

Enfin, nous resterons vigilants aux agissements de Laurent Wauquiez et de sa majorité qui, à grands coups de communication, entendent donner un peu plus corps aux dispositions de cette loi scélérate.

Car, plus que jamais, c’est un modèle de société, qui ne fait pas de place à la haine de l’autre, que nous devons porter et instaurer.

 

Jean-François DEBAT, Souhila BOUDALI-KHEDIM, François CHEMIN, Christophe BOUVIER, Coraline SAURAT, Yann CROMBECQUE, Jean-Baptiste BAUD

Peut être un graphique de 2 personnes et texte qui dit ’Socialiste Socialiste Écologiste Lyon, Conseil décembre décembre dernier, le projet l'immigration été Rassemblement communiqué, notre France Préférence nationale, remise cause sans-papiers, limitations Parlement avec notre colère droit déchéance endossé dires nationalité, criminalisation voir non. Monsieur Wauquiez dans fraternité Face personnes étrangères gravité réseaux, valide sombres. territoire vont payer égalementsur France, très situation apporter universités, prix suivis texte. départements est dans ont indignes partagé par Nous resterons vigilants aux communication, soutenu notre majorité Conseil notre jamais, cette iscélérate. haine de -Belkacem que Johann Ecologiste Démocrate DEBAT, Stéphane Gemmani BOUDALI-KHEDIM, François CHEMIN, Christophe BOUVIER, Coraline SAURAT, Yann CROMBECQUE, BAUD Contact presse’

Contact presse


Emma Le Traou-Covarel Secrétaire générale

emma.letraou-covarel@auvergnerhonealpes.fr

06 86 04 45 62