Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le lab’auratoire

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Et si Laurent Wauquiez remportait la présidentielle de 2027 ?

Le 12 juin 2027, une coalition conservatrice portée par Laurent Wauquiez remporte l’élection présidentielle, devançant de peu le candidat de l’union de la gauche. Epaulé dans cette mission par l’extrême-droite, l’ancien président de la deuxième région de France savoure sa victoire.

Son programme ? Austérité budgétaire, programme « tout-sécuritaire » et baisse des subventions à la culture… Bref, un nouveau souffle pour la France !

Nouveau vraiment ? Il semblerait plutôt que le président Wauquiez n’ai fait que poursuivre le travail qu’il a débuté 12 ans auparavant, à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Une uchronie en 6 séquences

Convaincu de la nécessité de réduire les dépenses liées à la culture, le Président Wauquiez décide de s’inspirer de son bilan à la tête de la deuxième région de France.

– De 2015 à 2023, le budget régional alloué à la culture a diminué de 19% (soit 12,3 millions d’euros).

– Certaines structures culturelles ont vu leurs financements réduits de 40, quand ceux-ci n’ont pas tout simplement été supprimés (Comme le Théâtre Nouvelle Génération de Lyon).

– Inversement, certains festivals privés ont vu leur enveloppe s’envoler cette année, la culture étant toujours plus soumise à l’économie de marché. 

Le nouveau gouvernement de Laurent Wauquiez s’est rapidement mis au travail, ses premières réformes visant à revenir sur les lois de moralisation et de transparence de la vie publique. En effet, les députés n’ont désormais plus l’obligation de déclarer leurs biens immobiliers et patrimoniaux aux autorités. Le 20 février 2030, la Haute Autorité à la Transparence de la vie publique est supprimée par le Président Wauquiez.

Il faut dire que le Président avait pris de l’avance à la région Auvergne-Rhône-Alpes :

En 2023, Laurent Wauquiez est épinglé par la justice française pour avoir organisé un dîner fastueux dans un château du Beaujolais, le tout avec de l’argent public. Au total, 100 000€ d’argent public sont déboursés pour accueillir 90 convives, soit 1 100€ par personne. La justice enquête depuis sur un possible recel de favoritisme avec détournement de fonds publics. Chapeau !

– Sur la transparence, Laurent Wauquiez en connait un rayon ! En février 2023, il se refuse même à communiquer les éléments relatifs à l’organisation de ce que la presse a appelé le dîner des sommets, et ce malgré l’avis rendu par la Commission d’Accès aux Documents Administratifs.

– Il n’est d’ailleurs pas rare que Laurent Wauquiez instrumentalise les budgets de la région à des fins politiques, par exemple en gonflant artificiellement le budget Culture en y intégrant des investissements destinés à d’autres enveloppes (comme le tourisme ou le sport). 

Avant Wauquiez
Après Wauquiez