Laurent Wauquiez renie sa promesse sur le plan de lutte contre les discriminations

Les groupes « Les Écologistes » et « Socialiste, Écologiste et Démocrate », du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes expriment aujourd’hui leur profonde déception et leur inquiétude face au rapport présenté par le président de région, Laurent Wauquiez, concernant la lutte contre les discriminations.

En décembre 2021, en réponse à un amendement du groupe écologiste, Laurent Wauquiez s’était engagé une première fois à présenter un rapport engageant la Région dans la lutte contre les discriminations envers les personnes LGBT+, Sans effet. L’engagement du président a été réitéré en octobre 2023. Cette fois un groupe de travail rassemblant des membres de chaque groupe s’est réuni le 15 janvier 2024 pour échanger sur un plan d’actions régional.

Laurent Wauquiez nous avait habitués aux suppressions massives de subventions aux associations de lutte contre les discriminations, dans la lignée de son engagement pour la Manif pour tous. Pourtant, nous avions accueilli avec optimisme son engagement à présenter un plan d’actions visant à lutter contre les discriminations envers les personnes LGBT+. Qu’il ne tienne pas cet engagement constitue donc une déception majeure pour nos groupes. 

À cette heure, nous déplorons le fait que ce rapport soit présenté uniquement en commission permanente, un organe à huis clos, sans possibilité de débat public. Laurent Wauquiez piétine ainsi sa propre promesse faite lors de l’assemblée plénière d’octobre 2023 : « Je prends les choses à cœur sur ce que vous avez dit, il faut que l’on avance sur cette question et que l’on puisse la traiter. [… Je prends l’engagement que l’on puisse présenter, pour la première AP de l’année prochaine, un dispositif qui nous permette de commencer à enclencher un travail. »

Les actions proposées dans ce rapport sont non seulement limitées, mais en outre ne tiennent aucun compte des spécificités et des besoins particuliers des personnes LGBT+, qui sont victimes de violences croissantes .

L’action proposée par l’exécutif se résume à un financement nouveau à la seule association FLAG!, association LGBT+ des agents des ministères de l’Intérieur et de la Justice, pompiers et policiers municipaux, qui mène certes des actions pertinentes mais ne réalise pas de prise en charge des victimes et est peu présente dans notre région. D’autres associations auraient été des partenaires légitimes de l’action régionale, mais sont pourtant méprisées par l’exécutif de Laurent Wauquiez. L’exécutif a également refusé toutes nos propositions d’actions de prévention des violences auprès des lycéennes et lycéens et du grand public, se cantonnant à une campagne d’information sur le numéro vert du gouvernement.

Cette démarche démontre un manque de sincérité et un désintérêt flagrant pour les droits et la dignité des personnes LGBT+ dans notre région, tout autant qu’une inféodation de plus en plus flagrante à l’extrême-droite. L’inclusion et la protection de toutes les minorités devraient être au cœur des politiques publiques régionales.

Les groupes « Les Écologistes » et « Socialiste, Écologiste et Démocrate » appellent Laurent Wauquiez à réhausser les ambitions de ce rapport et à la présenter lors de l’assemblée plénière des 21 et 22 mars, comme il s’y était engagé.

Téléchargez le communiqué

Contact presse


Emma Le Traou-Covarel Secrétaire générale

emma.letraou-covarel@auvergnerhonealpes.fr

06 86 04 45 62