La suppression pure et simple du soutien de la Région au CCO est intolérable

La suppression par Laurent Wauquiez de la subvention annuelle au CCO de Villeurbanne, que nous apprenons ce matin dans la presse, apparaît comme une mesure de rétorsion injustifiée que nous ne pouvons accepter. Rétorsion car le CCO de Villeurbanne, institution culturelle majeure et d’utilité publique, n’a, en l’espèce et en aucune manière, soutenu ou diffusé un quelconque message promouvant la haine de la police. 

C’est ainsi qu’un dimanche soir, le Président de Région, guidé par son seul émoi à l’occasion d’une polémique sur les propos d’un groupe de rap, décide seul de supprimer une subvention régionale au CCO dont le seul « tort » est d’accueillir le Festival Antifa de Lyon alors même que la structure culturelle déploie d’innombrables autres activités et actions culturelles. Il supprime ainsi, sans débat ni vote au Conseil régional, une aide publique décidée démocratiquement.

Nous demandons au Président de Région de revenir sur sa décision et de rétablir la confiance du Conseil Régional dans les actions du CCO de Villeurbanne. Une polémique sur les propos tenus par un groupe de Rap, fussent-ils intolérables, ne peut servir de prétexte pour affaiblir une structure culturelle reconnue de longue date et dont les actions n’ont jamais éveillé le moindre soupçon. Si le Président de Région considère que les propos tenus par ce groupe de Rap débordent les limites de la liberté d’expression, il lui revient de saisir la justice et non pas de punir une structure culturelle que nous ne pouvons pas réduire à ce seul groupe de Rap. 

Johann CESA
Vice-Président
Groupe Socialiste, Écologiste et Démocrate

 

Contact presse

Pierrick COURBON – Secrétaire général 
Pierrick.courbon@auvergnerhonealpes.fr             06 84 82 76 09 

Télécharger le CP

Facebook
Twitter