Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

nicolas.lagrange

En assemblée

La Région protège son patrimoine naturel exceptionnel

En 2022, nous nous sommes fermement opposés à la nouvelle génération de contrats territoriaux, dénonçant un manque de critères et de transparence dans l’attribution des subventions. La précédente génération de contrats est marquée du sceau du clientélisme et de l’opacité ; nous craignions alors qu’il en soit de même pour ces nouveaux dispositifs.

Lire la suite »
En assemblée

« France Travail » : conforter le rôle des Missions Locales dans l’accompagnement des jeunes et garantir leur autonomie

En 2022, nous nous sommes fermement opposés à la nouvelle génération de contrats territoriaux, dénonçant un manque de critères et de transparence dans l’attribution des subventions. La précédente génération de contrats est marquée du sceau du clientélisme et de l’opacité ; nous craignions alors qu’il en soit de même pour ces nouveaux dispositifs.

Lire la suite »
En assemblée

Faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la région la plus solarisée d’Europe

En 2022, nous nous sommes fermement opposés à la nouvelle génération de contrats territoriaux, dénonçant un manque de critères et de transparence dans l’attribution des subventions. La précédente génération de contrats est marquée du sceau du clientélisme et de l’opacité ; nous craignions alors qu’il en soit de même pour ces nouveaux dispositifs.

Lire la suite »
En assemblée

Ouverture à la concurrence du réseau TER

En 2022, nous nous sommes fermement opposés à la nouvelle génération de contrats territoriaux, dénonçant un manque de critères et de transparence dans l’attribution des subventions. La précédente génération de contrats est marquée du sceau du clientélisme et de l’opacité ; nous craignions alors qu’il en soit de même pour ces nouveaux dispositifs.

Lire la suite »
En assemblée

Compte administratif 2022 : investissement record pour les territoires

En 2022, nous nous sommes fermement opposés à la nouvelle génération de contrats territoriaux, dénonçant un manque de critères et de transparence dans l’attribution des subventions. La précédente génération de contrats est marquée du sceau du clientélisme et de l’opacité ; nous craignions alors qu’il en soit de même pour ces nouveaux dispositifs.

Lire la suite »