Assemblée plénière du Conseil régional : après la visio, le huis-clos !

Nous avons été informés, hier, tard dans la soirée, de la volonté du Président Wauquiez d’organiser les débats de l’Assemblée plénière des 15 et 16 décembre, consacrée notamment au budget, à huis- clos. 

Cette décision sera soumise au vote, sans aucune discussion possible, en ouverture de la séance au motif de « préserver la sérénité des débats ». L’exécutif du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes aurait en effet été informé, lundi 12 décembre, « de l’existence de menaces crédibles et sérieuses d’intrusion dans l’enceinte de l’Hôtel de Région de la part d’individus extrémistes susceptibles d’empêcher le bon déroulement de l’Assemblée plénière ». 

Une Conférence des Présidents « exceptionnelle » s’est pourtant tenue le lundi 12 après-midi, sans qu’il n’ait été fait état, à aucun moment, de telles menaces. Depuis, les Présidents des groupes politiques n’ont pas été alertés, ni officiellement, ni de façon plus informelle, de l’existence d’éventuelles menaces. La démarche de l’exécutif est donc pour le moins surprenante… 

Ne disposant d’aucun élément d’information à ce sujet, il nous est difficile d’apprécier le bien-fondé de cette demande de huis-clos, d’autant plus que la délibération concernée ne fait pas mention d’une communication du Préfet ou de la Direction Départementale de la Sécurité Publique quant à une potentielle menace de trouble à l’ordre public. Ainsi, nous sommes en droit de nous demander sur quel élément factuel se base M. Wauquiez pour décider seul et sans concertation du huis-clos. 

Nous constatons simplement qu’après avoir obligé le déroulement de la précédente Assemblée plénière en visioconférence en octobre dernier, pour des motifs fallacieux, M. Wauquiez entend restreindre une nouvelle fois le caractère public des débats. Depuis la révélation de l’affaire des « dîners des sommets », jamais l’Assemblée plénière du Conseil régional ne se sera tenue dans des conditions « normales ». 

De quoi ou de qui M. Wauquiez a-t-il peur ? Nous regrettons vivement l’opacité entourant cette annonce et, sans précision d’ici jeudi de la part de l’exécutif, nous nous opposerons à ce huis-clos programmé. 

Contact presse

Pierrick COURBON – Secrétaire général 
Pierrick.courbon@auvergnerhonealpes.fr             06 84 82 76 09 

Télécharger le CP

Facebook
Twitter